Naissance d’une tasse de thé

Elle a acheté une carafe Brita. Comme des milliers d’autres français. Elle est bien décidée à boire l’eau du robinet. Mais elle a besoin d’un filtre. Comme pour à peu près tout dans ce pays qu’elle redécouvre après sa longue parenthèse. Elle verse l’eau dans la bouilloire, entend l’eau qui frémit, le claquement de la bouilloire qui s’arrête. Elle ouvre un sachet de thé, celui qui sent la Turquie, l’arrose d’eau chaude et regarde les volutes brunes s’échapper jusqu’au plus profond de la tasse. Elle s’installe devant son clavier, la tasse de thé fumante à côté d’elle. Elle n’a pas grand-chose à raconter, elle le sait bien, mais elle veut le faire avec beauté. Si possible.

Une tasse de thé vient de naître.

Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s