Illuminer ses rêves à Paris

C’est la cohue. Il faut jouer des coudes pour arriver à se faufiler jusqu’aux vitrines illuminées. toute la famille était motivée pour voir les décorations des Grands Magasins du boulevard Haussmann. Les filles étaient ravies de prendre le RER. Même si elles se bouchaient les oreilles quand l’alarme de fermeture des portes retentissait.

illuminations_paris_2014-3681

Ils délaisseront les dernières vitrines pour bifurquer vers la Concorde et sa grande roue. La file d’attente est tellement longue que la nuit tombe quand ils montent enfin dans une nacelle. Les Champs brillent de mille petites lumières scintillantes. Les voitures jouent un ballet sans musique. Le phare de la Tour Eiffel veille sur les bateaux mouches. Les yeux des filles s’illuminent des couleurs des rêves.

illuminations_paris_2014-3764

Traverser le jardin des Tuileries pour rejoindre le RER devant l’horloge du Mussée d’Orsay. Sautiller au-dessus de la Seine en caressant les cadenas. Jouer dans un labyrinthe géant et à la marelle sur les quais. Laisser les cernes se creuser et les têtes rouler sur les épaules de maman lors du trajet de retour.

Éteindre les lumières de la chambre. Fermer les yeux. Et s’endormir dans la voie lactée des illuminations parisiennes. Les filles avaient le sourire ce soir.

illuminations_paris_2014-3797

Cet article a été publié dans Famille. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s