La floraison des gants

Eclos sur les trottoirs humides, posés sur des rebords de clôture par une main bien attentionnée mais qui n’est pas la leur, ils attendent que leurs propriétaires refassent le chemin pour les retrouver. La floraison des gants est en haute saison. Je ne peux m’empêcher d’imaginer les histoires qu’ils crient silencieusement du bout des doigts. Morceaux de poésie triste, blues pluvieux et froid de ces gants qui fleurissent sur les pas des gens trop pressés pour les rechercher.

Cet article a été publié dans Les petites choses du quotidien. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s