P’tit gars du métro

Ligne 6. Direction Pont de Sèvres. Il doit avoir 12 ou 13 ans. Il a pris place d’un mouvement impérieux au milieu des adultes. Il a aussitôt sorti de sa poche un vieux Blackberry dont l’écran n’est pas tactile. Il joue de la molette avec un pouce expert qui fait défiler les menus à une vitesse hallucinante. Dans la coque transparente, il a coincé un bout de feuille à grands carreaux, secret d’écolier. Il passe une bonne partie du trajet à faire des selfies approximatifs en retournant son téléphone. Il regarde le petit objectif avec le sérieux d’un titi parisien. Quand un chanteur de métro fait un discours sur le mal logement avant d’entamer une chanson militante sur le thème de Moi j’suis pas Charlie, vive la révolution, tous des cons, il me sourit en disant : « il est pas Charlie mais Charlie Chaplin lui « .

Cet article a été publié dans Notes de train. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s