Course d’orientation 

  Borne 74, je l’ai trouvée ! Les enfants hurlent leur joie avant de repartir en courant. Assise sur un banc de pierre qui me gèle les cuisses, je profite des quelques rayons de soleil qui passent à travers le feuillage roussi. Au bout de l’allée en face de moi, baignée dans la tendre lumière d’une clairière au milieu des cerisiers, une femme continue les mouvements harmonieux de je ne sais quel art asiatique, ne prêtant aucune attention aux nuages d’enfants colorés qui traversent bruyamment la dentelle verte du parc. Borne 79 ! Je jette un œil. Les enfants ne doivent pas sortir du périmètre. Au loin une sirène, quelques cris joyeux, un croassement au dessus de ma tête et la musique sèche des feuilles qui tombent au gré du vent. Madame, je me suis piquée avec les orties ! Fin de la rêverie. Un écureuil qui descend rapidement d’un arbre semble me faire un clin d’œil complice. 

Cet article a été publié dans Les petites choses du quotidien. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Course d’orientation 

  1. Nathalie dit :

    Jolie photo qui illustre comme toujours à merveille un texte délicat

    J'aime

Répondre à Nathalie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s